Faire son potager (Étape 2)

Alors vous en êtes où ?

Faire son potager (Étape 2)

  • Le choix de votre bout de parcelle dédiée au potager est fait ?
  • Vous avez commencé à travailler la terre ?
  • Vous avez mal au dos:-) c'est normal !! quelques étirements en fin de journée d'entretien du potager peuvent être utiles !

Un potager ça se chouchoute, ça se prépare, ça se pense... surtout un jardin en montagne. Quand certains ont déjà mis en terre de nombreuses espèces, ici, en montagne on attend, on patiente... on surveille les Saints de Glace comme l'ont toujours fait nos anciens. (sauf si, bien entendu, on a une serre!!)

Quelques détails sur les Saints de Glace :
Les saints de Glace sont les jours de la St Mamert (11 mai), St Pancrace (12 mai) et St Servais (13 mai).

Dictons relatifs aux Saints de Glace

Les saints de glace

Pourtant il y a tout plein de choses à faire pour être prêt au moment de mettre en terre !!

Cette semaine plusieurs choses à réaliser :

1- Purin d'orties (les orties seront récoltées à l’écart des voies fréquentées par des véhicules)

  • Muni de gants, couper  les tiges d’orties mais attention, elles ne doivent pas être montées en graines. Compter environ deux kilos d'orties pour 20 litres d'eau.
  • Les découper grossièrement à la main et les disposer dans un filet de type filet de pommes de terre.
  • Utiliser de préférence de l'eau de pluie, mais, au besoin, l'eau du robinet fera tout de même l'affaire.
  • Dans un seau de 20 litres plonger le filet et laisser macérer au moins 15 jours. Couvrir pour faire monter la température.
  • Le purin est prêt quand il n'y a plus de bulles qui remontent à la surface.
  • Utiliser ensuite le mélange en dilution de 1 litre pour 10 litres d'eau.
  • Le seau de 20 litres de purin représente donc 200 litres d'engrais dilué.
Conseil :

Le purin d’orties est utilisé pur comme engrais au pied d’une plante, mais il est préférable de le diluer entre 10 et 20% pour un traitement contre les insectes ou pour une pulvérisation fertilisante sur les feuilles.
Nous reviendrons sur ses utilisations en temps voulu ! Mais il faut compter 2 à 3 semaines de fermentation (selon la température ambiante) donc on anticipe:-)

Bon à savoir :
Comme tous les extraits végétaux fermentés, le purin d’orties dégage une odeur désagréable. Mieux vaut le préparer le plus loin possible de votre maison !
Idée originale : lors de votre cueillette, gardez-en une grosse poignée, que vous mettrez toute une nuit à tremper dans l'eau. Au matin, filtrez et buvez !! C'est délicieux et c'est une bombe de vitamines.
Une soupe d’orties est également excellente car elle est reminéralisante et immuno-stimulante par sa richesse en minéraux et en oligo-éléments.

Une hortie

2- Prévoir le plan de votre jardin en vue d’effectuer une rotation des cultures
Même si votre jardin est petit, un plan sera toujours utile car une fois les récoltes réalisées, on oublie vite l’emplacement des légumes.
Vous le complèterez au fur et à mesure des semis et plantations. Ceci vous donnera des repères d’une année sur l’autre (dates et espèces) afin de procéder à des rotations de cultures qui se feront à un rythme de 4 à 5 ans dans le meilleur des cas.
La rotation des cultures est indispensable pour éviter d’ « entretenir » des maladies et pour laisser le temps à la terre de se restructurer car tous les légumes n’ont pas les même besoins.
C’est une façon simple d’éviter l’usage de pesticides (désormais interdits).

3- Les plantations du moment
On peut commencer certaines plantations moins fragiles et plus résistantes, celles de la famille des alliacées : oignons, ail, échalotes et ciboulette
Les bulbes d’oignons, d’échalotes et les caïeux d’ail se plantent tous les 10 à 15 cm.
Si l’ail prévu pour votre cuisine commence à germer, plantez-le dans votre jardin (il suffit de séparer les gousses aussi appelée caïeux) !
Il est préférable de ne pas installer les bulbes au même endroit que l’année précédente (cf. rotation des cultures ci-dessus).

Où trouver des bulbes ou des plants ?

Un plant de ciboulette sera idéal dans votre espace dédié aux aromatiques. Une fois en place, la ciboulette réclamera peu d’entretien, elle poussera toute seule et se multipliera facilement.
Les bulbes n’aiment pas les terres trop humides qui vont être à l’origine du pourrissement de vos cultures. Réservez les parties les mieux drainées de votre terrain pour y installer les oignons, etc...

Remarque : Si vous n’avez pas prévu d’allées dans votre parcelle, utilisez une planche pour effectuer vos semis ou plantations. Elle vous servira aussi pour le désherbage. Cela évitera de tasser la terre par piétinement. Une terre compactée est une terre asphyxiée, donc moins productive.