Faire son potager (Étape 5)

Projet potager la suite

Faire son potager (Étape 5)

En cette fin de semaine, nous avons passé les Saints de Glace tant redoutés, et avec succès à priori ! Cela ne veut pas dire que nous allons passer à côté d'orages de grêle, de gelées tardives ou autres mais à chaque jour suffit sa peine :-)
De l'eau donc depuis quelques jours, pour bien arroser nos potagers et permettre aux graines déjà en terre de faire le plein !
De l’eau qui fait pousser l’herbe ! Avez-vous une pelouse ? Si oui, sachez que votre herbe de tonte est précieuse...

Si vous avez une belle surface de pelouse, vous pouvez choisir de favoriser la biodiversité en transformant une partie en prairie fleurie

Côté potager, au fur et à mesure que la terre se réchauffe, les semis et les plantations peuvent continuer :

Ce que l'on peut semer

Les haricots

Qu’ils soient nains ou à rames, les haricots ont besoin de chaleur pour germer. La germination est « épigée » c’est-à-dire qu’elle propulse les graines à la surface. Ne vous étonnez pas de voir apparaître vos graines alors que vous les avez enterrées ! Pas trop de profondeur pour les graines de haricots … elles doivent voir partir le jardinier(e).

Astuce :

Pour bénéficier de haricots pendant toute la saison, échelonnez vos semis à intervalle de 15 jours.

Les tournesols

Vous souhaitez créer des îlots avec de belles et grandes fleurs ou créer des écrans pour des plantes qui supporteraient moins bien les rayons ardents du soleil d’été, semez des tournesols. Après la floraison vous pourrez récolter les graines qui raviront les mésanges pendant l’hiver à moins qu’elles ne les mangent avant !

Ce que l'on peut planter

Les betteraves

Plusieurs variétés plus ou moins précoces pousseront très bien si votre terre est riche. Si vous aimez l’originalité, une variété se distingue par la couleur de sa chair striée de rose et de blanc. Il s’agit de la betterave Chioggia. Très décorative, elle se consomme crue en salade.

Les céleris

le céleri rave développera à sa base une portion de tige renflée que vous arracherez pour la consommer alors que le céleri branche se prélèvera branche par branche laissant la plante poursuivre son développement.

Les tomates

Ce système d’arrosage astucieux doit être installé au moment de la plantation.

Espacez suffisamment vos plants car cela évitera la propagation des maladies.
Ne perdez plus de temps à tailler les gourmands ! Cette opération est susceptible de favoriser les maladies.

Pour une récolte précoce, prévoyez 1 ou 2 plants de tomates cerise. De par leur petit calibre, elles seront les premières à prendre des couleurs.

Tailler ou pas vos plants de tomates ?

Les poivrons et les piments

De la même famille que les tomates, les poivrons et les piments sont sensibles au froid. Ils peuvent être placés à l'abri contre un mur de pierre par exemple. Même si la terre a commencé de se réchauffer, il faudra tout de même attendre la fin du mois de mai pour planter les légumes les plus fragiles (aubergines, potirons) et installer le paillage.

Astuce :

Ce à quoi il faut être attentif : les soirs où le ciel est complètement dégagé et où il a fait lourd dans la journée, on peut avoir des gelées !! Prudence...

Localement, vous pouvez trouver des plants :

:: Chez Soulié à Osséjà
:: Chez Blanch à Bourg-Madame

Bravo si vous avez pu faire vos propres plants !!! Dicton : Les plantes poussent plus en une nuit de mai qu'en dix d’avril