Faire son potager (Étape 6)

Projet potager la suite

Faire son potager (Étape 5)

Plus le temps avance plus votre potager commence à avoir fière allure. Vos radis montrent le bout de leur nez, vos plants de salades grandissent doucement, les feuilles des pommes de terre ont percé et apparaissent...
Cette semaine il va donc falloir prendre soin de tout « ce petit monde » et vous allez pouvoir aussi planter d'autres légumes plus fragiles.

Les plantations

Les potirons, potimarrons, …

La famille des cucurbitacées est riche ! Pensez à toutes les sortes qui existent potimarron, potiron, courge musquée, courge butternut, etc : attention se sont des espèces qui s'étalent dans le potager, elles aiment grimper, s’entremêler. Il faut prévoir de les planter plutôt aux extrémités et quelles puissent s'étaler ! Ce sont aussi des espèces assez productives donc selon la taille de votre jardin, votre futur consommation ou vos envies de faire des conserves, il ne sera pas nécessaire de planter 10 pieds de chaque !!!

Astuce :

Vous pouvez pratiquer des gravures sur vos potirons lorsqu’ils sont en cours de croissance.
Lire cette page pour les petirons gravés

Les aubergines

Les aubergines appartiennent à la famille des solanacées comme les tomates et les pommes de terre. Ne les plantez pas près des pommes de terre car les doryphores pourraient les apprécier aussi. Elles aiment particulièrement la chaleur. Choisissez le côté le plus abrité de votre jardin pour les installer. Une dose de purin d’ortie dilué aidera les jeunes plants à démarrer.

Les tomates

Pour finaliser les plantations de tomates, il est utile d’y associer des œillets d’Inde qui auront pour vocation de repousser les mouches blanches ou aleurodes. Dès la plantation des tomates, pensez à installer vos tuteurs !

Une nouvelle étape importante au potager !

La douceur est revenue, la terre est maintenant suffisamment réchauffée pour recevoir un paillage. Nous avons vu précédemment plusieurs modes de paillage (herbes de tonte, paille, copeaux de bois, etc...). Mais à quel endroit je paille ? Tous mes légumes ? Sur quelle épaisseur ?

Important :

Avant l’opération de paillage, il est nécessaire de procéder à un désherbage de vos parcelles. Par ailleurs, la terre doit être humide. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez procéder à un arrosage préalable.

Le paillage agit comme un compostage de surface. En se dégradant, il apporte des nutriments au sol et rend inutile l’apport de compost supplémentaire. Les plantes se nourrissent à leur rythme. En effet le paillage, c’est magique ! Il permet de limiter les arrosages. Plus besoin de désherber ou presque (liseron et chiendent peuvent traverser la couche de paillage, même épaisse). Il protège la terre de l’érosion par ruissellement et évite le tassement lors de gros orages. Sous le paillage, le sol ne subit pas les importants contrastes thermiques entre le jour et la nuit. Il sert aussi d’habitat à un certain nombre de prédateurs de ravageurs (les carabes mangeurs de limaces par ex). Le paillage a donc de nombreux d’avantages.

Aujourd’hui, on utilise tous types de matériaux pour éviter de laisser le sol à découvert : dans la nature, un sol ne reste jamais nu bien longtemps. Vous disposez des tontes de gazon, des feuilles mortes, des déchets de taille broyés… Étalez le paillis sur environ 6 cm d’épaisseur, Il existe dans le commerce des paillis intéressants (paillette de lin, de chanvre, coques de cacao), mais coûteux ; les produits de recyclage présentant l’avantage d’être gratuits et produits sur place, donc de ne pas consommer d’énergie pour leur transport.

Important :

Si vous utilisez l’herbe de tonte, celle-ci ne doit pas contenir une grande quantité de plantes ayant monté en graines (ex : pissenlits). En effet, vous ensemenceriez votre potager avec des herbes indésirables.

L’herbe de tonte peut être étalée de suite sur vos parcelles sans séchage préalable. Ne la stockez pas en tas après la coupe car elle fermenterait. La couche déposée sera épaisse (entre 8 et 10 cm) car en séchant, l’herbe diminuera de volume. Vos voisins ont peut-être de l’herbe de tonte à donner !!

Attention :

Dans une année humide, évitez de pailler les oignons, aulx, échalotes car ils pourriraient.

Nouvelle lune le 22 mai
Dicton : Quand la lune se renouvelle en beau, trois jours après il y a de l’eau.
Prochainement, les soins à apporter à vos légumes en fonction de vos observations …